Sablage - Traitement de surface - Décapage

Le sablage est un procédé de traitement de surface par impact extrêmement efficace

Depuis des millénaires, l’homme utilise le sable pour ses qualités abrasives. Au fil du temps, les techniques se sont perfectionnées, parchemin enduit de gomme et de sable ou de coquillages pillés en Chine dès le XIII siècle, puis grâce à l’observation de la nature et de l’érosion des roches dans les déserts, des hommes se sont mis à utiliser le sable dans un courant de vapeur pour tailler, découper puis décaper à la fin du XIX siècle. Au fil du temps, les techniques et les machines ont été améliorées puis les abrasifs projetés ont évolué suite à l’interdiction d’utiliser du sable en 1969. Aujourd’hui à chaque besoin correspond un abrasif bien spécifique, minéraux, végétaux ou synthétiques. 

Le nettoyage au sable est donc un procédé industriel qui va permettre le nettoyage de grandes surfaces. 

Le décapage mécanique s’effectue grâce à l’action de l’air comprimé qui va permettre l’envoie d’un jet de sable sur une surface dans le but de la décaper et d’enlever les couches superficielles présentes sur la surface (peinture, vernis, rouille). Cette technique peut être utilisée sur de l’acier, de l’aluminium, de l’inox ou tout autre alliage mais aussi du bois, du plastique ou bien des matériaux composites. Ce procédé permet également la création d’une rugosité qui facilite l’application d’un revêtement ou de la peinture. 

Le sablage permet également de graver des surfaces tel que le verre, des miroirs, des pierres ou du métal à l’aide de pochoirs. 

Les principaux abrasifs utilisés chez DU2F sont : 

Le corindon

Permet d’éliminer peintures, vernis et toutes traces d’oxydation sur les supports métalliques. Le corindon crée une rugosité à la surface du matériaux qui permet une accroche optimale des peintures liquides ou en poudre.

La microbille

Le microbillage permet de nettoyer ou décaper sans altérer l’état de surface de la pièce et sans modifier ses côtes, idéal pour des pièces mécaniques. La microbille peut parfois être utilisée seulement pour obtenir une finition satinée sur une pièce métallique dans un souci esthétique.

Les abrasifs végétaux

Les abrasifs végétaux regroupent plusieurs produits tel que, la coque de noix ou de noisette broyée ou bien des noyaux de fruits comme l’abricot, la pèche ou les olives par exemple. Ils peuvent être intéressants pour des matériaux relativement tendres ou fragiles comme le bois. Ils permettent également un nettoyage doux des métaux. Avantage non négligeable, ils sont entièrement biodégradables et donc adaptés pour un travail en extérieur.

Le grenaille

Par projection de sphères métalliques à haute vitesse, la surface s’en trouvera non seulement décapée et débarrassée de toute corrosion. Ce procédé à pour autre avantage l’amélioration des propriétés techniques de surface de la pièce, on parle de grenaillage de précontrainte ou shot-peening. Chacune des billes projetées agissant comme autant de coups de marteau donnés par un forgeron, le grenaillage peut être utilisé pour augmenter la résistance à la fatigue des métaux.

Quels sont les principaux avantages du sablage ?

L'utilisation de ces procédés de traitement de surfaces par impacts vont vous permettre d'avoir accès à de nombreux avantages. En effet, ces techniques vont permettre de traiter rapidement et efficacement l'ensemble de vos surfaces. Le sablage et ses dérivés s'adaptent à toute les surfaces, les plus grandes décapées dans une cabine à jet libre ou bien grenaillées à l'aide de machines auto-tractées si elles mesurent plusieurs centaines voir milliers de m2, mais également aux plus petites qui pourront être microbillées dans une cabine à manches.

La technique s'adapte au support

La technique s'adapte à chacun des supports en jouant d'un coté sur la pression de l'air , car à haute pression l'impact du média sur la pièce transforme de l'énergie sous forme de chaleur et ce répété un très grand nombre de fois peut déformer des taules peu épaisses. Dans ce cas il faudra veiller à sabler à basse pression c'est ce que l'on appel l'aérogommage, qui conviendra mieux au support délicat. D'autre part il faudra choisir le projectile le plus adapté parmi les matériaux évoqués plus haut.
Les pièces anciennes même les plus oxydées peuvent généralement être sauvées ce qui représente une économie considérable par rapport à un ponçage ou un brossage conventionnel ou en comparaison avec l'achat d'une pièce similaire, c'est une des force du sablage, le réemploi de pièces pouvant retrouver une seconde vie dans une époque ou l'écologie et au coeur de toutes les préoccupations.
Les collectionneurs de véhicules anciens apprécieront également de pouvoir garder le maximum de pièces d'origines dans un souci d'authenticité.
Une fois la préparation de surface terminée, il vous faudra choisir entre l'application d'un apprêt phosphatant, ou même la métallisation suivit d'un thermolaquage époxy ou polyester pour les pièces métalliques les plus sollicitées ou encore pour une pièce en inox un polissage. 

Des questions ?

Pour toute demandes de renseignements complémentaires n'hésitez pas à nous joindre par téléphone ou par e-mail. Nous nous ferrons un plaisir de répondre à vos questions et demande de devis.

Fermer le menu