Sablage - Traitement de surface - Décapage

Pour décaper les pièces moulurées ou dans un bois tendre, le sablage et même l'aérogommage s'avèrent trop agressifs.

En effet, cette technique pourrait trop faire ressortir le veinage du bois ou endommager profondément des volets anciens.

Peut être avez vous déjà décapé vous même des volets en bois. Vous savez donc que c’est une tache plutôt fastidieuse.

Si ça n’est pas le cas voici les options qui s’offrent à vous :

Le ponçage

Le ponçage que ça soit à la ponceuse ou au papier de verre manuellement offre un très bel état de surface s'il est bien réalisé mais est extrêmement chronophage et produit énormément de poussières souvent très riches en plomb. Sans parler des volets persiennes quasiment impossible à poncer correctement ou même des moulures un tant soit peu complexes sur des meubles en bois.

Les décapants chimiques

Les décapants chimiques du commerce sous forme de gel ou même de paillettes de soude qui bien souvent ne font que ramollir la peinture avant de devoir l'enlever à la spatule et vous laisse donc de longues heures de travail pour obtenir une surface prête à peindre. Un décapant peut être une solution pour de petites surfaces avec une seule couche de peinture.

Le décapeur thermique

Le décapeur thermique qui aura une bonne action pour venir ramollir la peinture et faciliter son élimination mais qui encore une fois est une solution longue et fastidieuse à laquelle viennent s'ajouter les vapeurs dégagées par la combustion des peintures. Pour obtenir un bon état de surface, il vous faudra ensuite poncer. Cependant le décapage thermique laisse des taches sombres voir noires selon votre niveau d'habilité qu'il n'est pas possible d'éliminer, cette méthode est donc à éviter si vous voulez laisser le bois nu.

Décapage de volet bois par bain prix
Décapage de volet bois par bain
Porte de placard décapée
Porte de placard décapée
Radiateurs en fonte
Radiateurs en fonte

C’est entre autres pour ces raisons que le décapage chimique est la solution la plus appropriée dans bien des cas comme :

  • Les volets en bois (en particulier les persiennes)
  • Les moulures
  • Les portes intérieures anciennes
  • Les meubles en bois 
  • Les radiateurs anciens
  • Les mobiliers industriels anciens

Et même des objets en métal tel que les radiateurs en fonte avant un sablage de finition ce qui permettra de décaper l’intégralité de la surface et de commencer à nettoyer l’intérieur souvent bien encrassé en vue d’un désembouage complet.

De plus le décapage chimique peut venir à bout d’un nombre très important de couches de peinture ou de vernis. 

Une fois correctement rincé il ne reste plus qu’à laisser correctement sécher et ensuite repeindre comme si il s’agissait de bois neuf (ne pas oublier d’apprêter)

Attention il existe cependant un bémol… cette technique ne peut pas s’appliquer à certaines essences de bois tel que le chêne ou le châtaignier car elle vient faire remonter des tannins et par conséquent fait brunir le bois.

Pourquoi le décapage chimique plutôt qu’un décapage par sablage ou aérogommage ? 

Le sablage et l’aerogommage sont des techniques de décapage très efficaces. Cependant sur certains bois tendres elles risquent de creuser fortement les veines du bois. Par exemple, sur du pin ou du sapin même avec l’abrasif et une pression adaptés la surface ne sera pas parfaitement lisse. Cet aspect peut parfois être recherché pour donné un coté vieilli et rustique à un meuble en bois, mais ne conviendra pas à d’autres meubles ou à des volets pour des raisons esthétiques. Alors que le décapage chimique est idéal car il laisse une surface parfaitement lisse et conserve son aspect originel

Le décapage chimique convient également à certain objet en métal.

Dans le cas des radiateurs, un décapage chimique avant un sablage de finition permet de nettoyer à la fois à l’intérieur et à l’extérieur pour faciliter le désembouage ce que ne permet évidemment pas le sablage.

Dans le cas du mobilier ancien métallique on peut préserver certains effets intéressants à la surface du métal grâce au décapage chimique, comme des changements de couleur dû aux soudures par exemple qui peuvent contribuer au style industriel.

De plus, le décapage chimique peut venir à bout d’un nombre très important de couches de peinture, de vernis ou de lasure. 

Une fois correctement rincé, il ne reste plus qu’à laisser soigneusement sécher et ensuite repeindre comme s’il s’agissait de bois neuf (ne pas oublier d’apprêter) le support.

Attention il existe cependant un bémol… le décapage chimique ne peut pas s’appliquer à certaines essences de bois tel que le chêne ou le châtaignier car elle vient faire remonter des tannins et par conséquent fait brunir le bois de manière définitive.

Fermer le menu