Le sablage

Le sablage est un procédé de traitement de surface par impact extrêmement efficace. À l’origine, il consistait à projeter du sable contre la surface à décaper. Cependant ce procédé s’avérant nocif pour la santé, il fût interdit en 1969. Aujourd’hui le même principe est employé avec toutes sortes d’abrasifs ne contenant pas ou peu de silice.


Le corindon :

Permet d’éliminer peintures, vernis et toute trace d’oxydation sur les supports métalliques. Le corindon crée une rugosité à la surface du matériaux qui permet une accroche optimale des peintures liquides ou en poudre.

 

 

 

 


La microbille :

Le microbillage permet de nettoyer ou décaper sans altérer l’état de surface de la pièce et sans modifier ses côtes, idéal pour des pièces mécaniques. L’état de surface sera satiné. 

 

 

 

 

 


Les abrasifs végétaux :

Les abrasifs végétaux regroupent plusieurs produits tel que, la coque de noix ou de noisette broyée ou bien des noyaux de fruits comme l’abricot, la pèche ou les olives par exemple. Ils peuvent être intéressants pour des matériaux relativement tendres ou fragiles comme le bois. Ils permettent également un nettoyage doux des métaux. Avantage non négligeable, ils sont entièrement biodégradables et donc adaptés pour un travail en extérieur.

 

 

 


La grenaille :

Il s’agit d’une projection de sphères métalliques à haute vitesse, la surface s’en trouvera non seulement décapée mais ses propriétés techniques de surface améliorées. Chaque bille projetée agissant comme autant de coups de marteau donnés par un forgeron, la résistance à la fatigue s’en trouve accrue.